L’état de choc émotionnel : comment reconnaître et gérer ?

La vie peut être vue comme une succession d’émotions en tout genre. Les rancœurs, la haine l’amour, l’espoir et bien d’autres sentiments nous envahissent pratiquement tout le temps. Ces émois ont indéniablement une influence sur la vie. Un événement inattendu peut entraîner un état de choc. Cette désagréable expérience peut arriver, non seulement aux autres, mais à vous aussi. Autant s’y préparer !

Personne n’est à l’abri d’un choc émotionnel

Tout le monde n’est pas égal face à la gestion émotionnelle. Certaines personnes s’en sortent mieux que d’autres. L’état de choc émotionnel se manifeste de différentes manières. Ce phénomène change en fonction du vécu. Le parcours peut conditionner la réaction face à un choc ou un traumatisme psychologique. Quoi qu’il en soit, l’état de choc est une réponse de l’organisme face à une situation inattendue. Cet événement traumatisant peut entraîner divers bouleversements. Les personnes ayant été victimes de vol sont parfois sous le choc. Celles qui subissent une agression physique ou verbale éprouvent également cette désagréable expérience. Plus couramment, le décès d’un proche choque très profondément. Les employés ayant récemment perdu leur poste sont aussi confrontés aux chocs émotionnels. Ils se posent plein de questions et se sentent souvent victimes d’injustice sévère. Parfois négligés, les accidents de la circulation peuvent entraîner un état de choc. La simple vue d’une personne fauchée par un véhicule peut rester très longtemps en mémoire. Encore plus répandue, une rupture amoureuse peut choquer profondément. Autant dire qu’un traumatisme psychologique peut arriver à tout le monde. Les personnes qui semblent fortes dans leur vie sont également exposées au choc émotionnel. La victime a un caractère incontrôlable qui se manifeste par un stress aigu. Parfois, il faut une véritable libération émotionnelle pour connaître le fond des sentiments. Comme l’explique le site https://www.emotions-detox.fr/, cette gestion des émotions requiert parfois une aide extérieure.

Quels symptômes demandent une libération et une gestion des émotions ?

Si cela peut vous rassurer, l’état de choc émotionnel est un phénomène passager. Il dure quelques minutes, plusieurs heures ou toute une journée. Selon les scientifiques, il s’agit du résultat d’une libération soudaine de diverses hormones ayant une emprise sur les émois. Les secrétions en rapport avec le stress sont produites en quantité exceptionnelle en un temps record. Les symptômes du traumatisme psychologique varient d’une personne à l’autre. La plupart du temps, l’individu est immobile. Il est pratiquement tétanisé face à ce qui lui arrive ou ce qu’il apprend. Cette personne a le visage figé. Le corps ne bouge pas comme s’il fait semblant d’être… mort. Puis, le choc peut aussi s’illustrer par un rythme cardiaque élevé. La respiration s’emballe tandis que
le diaphragme se bloque. Ce blocage entraîne parfois une difficulté à inspirer et expirer. C’est parce que la partie inférieure des poumons n’est plus fonctionnelle. La personne en proie à un très grand stress a tendance à respirer avec le haut de son thorax seulement. Cela correspond à une fuite. La personne peut littéralement sortir en courant ou se voiler la face. Face à ces situations, le mieux serait de s’asseoir et de chercher à surmonter la difficulté elle-même.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.