Après l’accouchement, la libido d’une femme diminue : vrai ou faux ?

Après l’accouchement, l’un des sujets qui préoccupent le papa ou la maman est : est-ce que la sexualité sera la même qu’avant ? En effet, beaucoup de jeunes mamans se plaignent de la baisse de libido ou de la perte de libido même. Comment expliquer cela ? Découvrez les réponses dans cet article.

Après l’accouchement, la sexualité est quelque peu bouleversée : Vrai

L’accouchement est une rude épreuve pour une femme. C’est, en effet, très fatigant et très douloureux. Cependant, l’aventure ne fait que commencer. Une fois que le bébé naît, il est rare que les parents passent une nuit de sommeil tranquille. Le nouveau-né doit être nourri au moins toutes les 3 heures. Ajouté à cela, le temps qu’il faut pour qu’il se rendorme. Et même si le papa participe à la tâche, c’est toujours maman qui en pâtit le plus.
En plus de provoquer un manque de sommeil, il est fréquent que l’accouchement endolorit le périnée, en particulier s’il y a eu une épisiotomie. En effet, cette opération nécessite quelques semaines pour que la plaie cicatrise convenablement. Ce qui peut rendre les femmes plus ou moins réticentes à l’idée d’avoir un rapport sexuel. Quoi qu’il en soit, il est possible de pratiquer une rééducation du périnée après l’accouchement. Ceci est indispensable afin que le tissu retrouve sa tonicité.

Après l’accouchement, il y a une possibilité de sécheresse vaginale passagère : Vrai

La sécheresse vaginale est aussi un facteur qui peut faire diminuer le désir sexuel chez la femme. Ceci est dû aux déséquilibres hormonaux liés à la grossesse et l’accouchement. Durant ces périodes, la production de l’œstrogène régresse. Ce qui rend la muqueuse vaginale plus sensible et plus fine. Cela peut se manifester par une infection, une brûlure, et parfois même un saignement. Dans de pareils cas, la femme est moins tentée par le sexe. Ce trouble est très fréquent, en particulier si la femme allaite. Mais rassurez-vous, ceci n’est cependant que temporaire. En effet, grâce aux ovules réparateurs, la muqueuse retrouvera peu à peu sa tonicité. Quoi qu’il en soit, il est indispensable d’en parler à son partenaire.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.