Comment éviter les IST ?

Que ce soit pour une histoire d’une nuit ou pour une relation durable, ces ébats amoureux peuvent parfois cacher des IST qui peuvent parfois nous suivre tout au long de la vie. Voici donc quelques réflexes à adopter pour les éviter.

La protection à tout prix

En général, les IST se transmettent lors de rapport non protégé, par le liquide séminal et/ou par le sang. D’où l’utilité de se protéger à chaque fois qu’on change de partenaire. Effectivement, il est difficile d’être entièrement sûr de l’état de santé d’un nouveau partenaire à défaut d’un nouveau dépistage. Ainsi, dans l’attente de la confirmation de l’absence de maladies, le port de préservatif est essentiel pour éviter de contracter une maladie sexuellement transmissible pendant le rapport même dans les débuts des préliminaires. Toutefois, il est important de noter que la fellation peut aussi transmettre certaines IST comme le SIDA. Ainsi, dans le doute, l’abstinence reste le meilleur allié.

La vaccination contre certaines IST

Certes, on n’a pas encore trouvé de vaccins pour de nombreuses IST comme le Sida, la mononucléose, la chlamydia et l’herpès buccal. Cependant, des vaccins efficaces notamment contre l’hépatite B sont déjà disponibles dans les centres médicaux. Bien que controversé pour ses effets secondaires potentiels, ce vaccin permet de se protéger d’une IST particulièrement grave et très répandue. Par ailleurs, la majorité des papillomavirus responsable du cancer du col de l’utérus et de la stérilité féminine peuvent être prévenus grâce à un vaccin. Ce dernier est d’autant plus efficace s’il est inoculé à l’adolescence.

L’adoption de quelques règles d’hygiène

Puisque certaines IST se transmettent par le liquide séminal qu’elles peuvent aussi se transmettre à travers les linges contaminés. Si une personne infectée prête un vêtement à une personne non malade, cette dernière risque d’être à son tour contaminée. Certes, les possibilités sont très minces, mais cela existe. Dans la même façon, on veille à garder nos sous-vêtements lors des essayages de maillots de bain ou de sous-vêtement dans un magasin. Emprunter un rasoir est aussi déconseiller. Enfin, le partage de matériel de sniff comporte aussi un risque d’infection.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.