Free the nipple : Un mouvement de plus en plus en vogue

« Free the nipple » est un mouvement féministe à controverse qui s’inspire d’un long métrage américain. Au fil des années, il a pris de l’ampleur et s’est répandu aux quatre coins du monde. Le but est de revendiquer les droits de la femme, de se lever contre toutes les discriminations qu’elle subit dans presque tous les domaines.

Un mouvement à but égalitaire

Le mouvement « Free the nipple » est axé sur une revendication en faveur de l’égalité des sexes. Les pionnières défendent surtout l’idée selon laquelle les femmes peuvent faire ce qu’elles veulent de leur corps. Les revendications reposent sur le fait qu’un homme qui se promène torse nu est assez normal, mais pour une femme, cela aura une connotation sexuelle ou provoquera des réactions sexistes.

Il faut comprendre que même si le fait de se promener les seins nus devient légal, toutes les femmes ne le feront pas. Sachez que certains pays comme l’Italie, la Grèce et l’Espagne l’autorisent. Bien que le topless soit autorisé à New York, cela n’empêche pas que les militantes du « Free the nipple » soient arrêtées pour troubles à l’ordre public ou exhibition. En somme, le but du « free the nipple » est de casser tous les standards et clichés que la société se fait de la femme.

Une plus grande ampleur sur les réseaux sociaux

Comme mentionné précédemment, « free the nipple » ne consiste pas à montrer les seins ou à faire une quelconque publicité sur les moyens de les faire grossir comme expliqué sur la plateforme Grossir Poitrine. Sur les réseaux sociaux, le mouvement a pris de l’ampleur et contient même un hashtag. Sur fond de débat sur la nudité et face à la censure dont sont victimes certaines stars qui montraient les seins nus, un mouvement de protestation défendant les droits de la femme s’est rapidement mis en place. Des stars et des internautes se joignent désormais au mouvement. Cela a apparemment porté ses fruits, car Facebook a désormais autorisé certains clichés de seins nus, notamment ceux qui montrent une femme qui allaite son bébé. Cette décision marque une première victoire.

Le mouvement s’étend également dans le monde. Il s’étend notamment en Islande. Une jeune adolescente a été menacée et victime de moqueries après avoir fait la promotion du « free the nipple » sur les réseaux sociaux. Une vague de solidarité s’est rapidement développée et plusieurs féministes ont littéralement envahi les réseaux sociaux islandais en postant des photos topless. La députée Björt Ólafsdóttir, du parti de centre gauche Avenir radieux, s’est également jointe au mouvement.

Une campagne défendue par des stars

Depuis sa création, le mouvement révolutionnaire et féministe « free the nipple » a toujours fait parler de lui, que ce soit aux États-Unis ou partout dans le monde. Auparavant, les militantes étaient des anonymes. Actuellement, face aux censures sur Instagram, certaines stars ont adhéré au mouvement. On peut citer Miley Cyris, Scout Willis, Cara Delevingne, Petra Collins, Jennifer Aniston et bien d’autres encore.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.